Suite à plusieurs demandes concernant la sécurité des volontaires sur le territoire togolais et les mesures prises par l’association pour plus de sûreté, nous vous proposons de faire un point sur la situation du pays ainsi que nos mesures sécuritaires. 

Comme vous l’avez probablement appris dans les médias, le Burkina Faso, pays voisin du Togo a récemment été exposé à des actes terroristes. Il nous semblait donc important de clarifier la situation afin de dissiper les inquiétudes. Le Burkina Faso est en proie aux groupes djihadistes depuis près de cinq ans, sans répercussions sur le Togo. En effet, grâce à ses services de renseignement, classés parmi les meilleurs de la sous-région, le Togo avait anticipé la menace aujourd’hui confirmée par le cas du Bénin en déployant un important dispositif sécuritaire dans tout le pays et particulièrement au Nord. 

Conformément aux recommandations du gouvernement français, le Togo demeure une destination sûre malgré une vigilance renforcée dans l’extrême Nord du pays. Concernant le voyage des participants du mois de juillet, le parcours avait déjà été travaillé et modifié depuis l’année dernière et prend désormais fin à plus de 200 km de l’extrême Nord du pays.

La sécurité de nos volontaires est notre priorité. Tout est mis en œuvre pour que vous soyez rassurés. Les autorités locales sont informées de notre parcours, les familles peuvent régulièrement recevoir des nouvelles des participants qui sont joignables à toute heure sur les numéros togolais des membres du staff (qui vous seront communiqués avant le voyage) ou sur WhatsApp dès qu’ils rejoignent leur hébergement. Nous proposons également à ceux qui le désirent de souscrire à un abonnement téléphonique pour la durée du séjour. Par ailleurs, un groupe WhatsApp sera créé pour les familles et afin d’être tenus au courant de notre parcours et recevoir des nouvelles.